• Home
  • Poker
  • Doit-on déclarer ses gains au Poker sur notre impôt sur le revenu ?
Poker

Doit-on déclarer ses gains au Poker sur notre impôt sur le revenu ?

Fiscalité-au-Poker-comment-et-quand-déclarer-ses-gains-en-2021

Depuis la légalisation du poker en ligne, cette question se pose, car en effet, les impôts ont directement accès à vos historiques de gains ou de perte.

L’imposition des gains au poker en ligne relève de la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). Pour répondre à cette question, il est important de comprendre les concepts suivants :

Le gain aux jeux de hasard est théoriquement net d’impôts, donc non soumis à une quelconque imposition. Mais le poker n’est qu’en partie un jeu de hasard, c’est la raison pour laquelle les impôts ont créé la « notion de gain répété ».

Autrement dit, si vous commencez à gagner de l’argent de manière récurrente et constante, vous êtes dans l’obligation de déclarer vos gains. (Si concrètement le poker devient une source de profit)

Quelle imposition pour les gains du poker en ligne ?

L’imposition des gains au poker en ligne relève de la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). L’imposition qui s’applique est donc la suivante :

2 types d’impositions :
Le régime Micro BNC .
La condition : Vos gains au poker ne peuvent pas dépasser 32600 € HT sur l’année civile. L’avantage : Un abattement de 34% sur les recettes déclarées. C’est un abattement dit « forfaitaire », il est inutile de justifier vos dépenses. Une fois l’abattement effectué, vos gains sont imposés suivant le barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Le régime BNC et sa déclaration contrôlée.
Sont soumis à ce régime tous les autres gains relevant de la catégorie des BNC qui dépassent le plafond des 32 600 € HT sur l’année civile. Il n’existe pas d’abattement forfaitaire, le bénéfice imposable est donc calculé de la manière suivante :
Recettes encaissées – Dépenses justifiées = Bénéfice imposable.

Pour justifier des dépenses, vous devrez garder sur vous les justificatifs et tenir une comptabilité.
Les dépenses déductibles sont les suivantes :

  • Loyer, dépenses propres aux locaux professionnels. (entretien, réparation etc…)
  • Les frais d’honoraires (avocat, comptables, huissier etc…).
  • Les frais de gestion (téléphone, électricité, internet, documentation, les frais de petit équipement).
  • Frais de repas et de déplacement.
  • Frais de location (hotel, location de villa etc…).

Tous vos dépenses doivent être justifiées par l’intérêt que cela procure pour votre activité.

Le bénéfice imposable est ensuite soumis aux règles progressives de l’impôt sur le revenu. Un joueur de poker professionnel français doit donc tenir une comptabilité comme n’importe quelle entreprise.

C’est la raison pour laquelle on a vu un exode massif des joueurs de poker français vers d’autres pays ou la fiscalité est plus souple en matière de gain sur Internet.

Après avoir parcouru cet article, il ne vous reste plus qu’à vous décider sur la salle de poker en ligne adéquate. N’oubliez pas de choisir des salles de poker en ligne agrées par l’Arjel.

Articles que vous pourriez apprécier

Classement traditionnel des mains « hautes » au poker

JetestevosJeux

« Ace to Five » Lowball : Le classement des mains

JetestevosJeux

Jouer au Poker en ligne : pour ou contre ?

JetestevosJeux

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Accept En savoir plus