• Home
  • Football
  • Que vaut le groupe C de la France pour la Coupe du Monde 2018 ?
Football Paris sportifs Toute l'actualité

Que vaut le groupe C de la France pour la Coupe du Monde 2018 ?

L’équipe de France de Football est dans le Groupe C de la Coupe du Monde 2018. Groupe du Danemark, de l’Australie et du Pérou. Voyons ce que valent les adversaires des Bleus pour ce mondial.

On l’a vu auparavant, parier sur l’équipe de France peut s’avérer judicieux au vu de la forme actuel de l’équipe. Mais avant de s’enflammer, voyons plutôt l’état du Groupe C.

Groupe C : Groupe de la Mort ?

Lors de l’annonce des groupes, la plupart des observateurs cherchaient, comme lors de toutes les compétitions importantes, le « groupe de la mort ». C’est-à-dire, le groupe qui contient le plus d’équipes susceptibles de remporter le titre, ou du moins, de se rapprocher du Graal.

Ce groupe est souvent appelé, « groupe de la mort », car, contenant plusieurs équipes favorites, au moins l’une d’entre elle sera alors éliminé.

Enfin, pour cette Coupe du Monde Russe, et même s’ils ont mis en lumière les groupes B (Portugal, Espagne, Maroc, Iran), D (Argentine, Islande, Croatie, Nigeria) et F (Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud), les spécialistes se sont finalement accordés pour dire qu’il n’y avait pas vraiment de « groupe de la mort » lors de cette coupe du monde.

Y-a-t-il un groupe de la mort lors de cette coupe du monde 2018
Les groupes prétendument les plus difficiles de cette Coupe du Monde 2018

Certains ont avancé plusieurs groupes comme étant des groupes difficiles, mais rien de comparable à un « groupe de la mort » dans lequel chaque match est âprement disputé.

Ainsi, pour déterminer le groupe de la mort, parce qu’il en fallait un et seulement un, Nick Harris, spécialiste sport du site Sporting Intelligence, a déterminé le « groupe de la mort » en utilisant les mathématiques.

Le Danemark et le Pérou sont invaincus depuis 9 matchs

Il a tout simplement récupéré le classement FIFA de chaque sélection, et a réalisé une moyenne des 4 équipes par groupe pour déterminer le groupe le plus serré, donc celui où les matchs seront les plus disputés.

Il en est ressorti une chose étonnante, le groupe le plus difficile est le groupe C de la France, car c’est celui où les classements FIFA se valent le plus.

Voici les résultats de Nick Harris concernant cette Coupe du Monde.

groupe de la mort Groupe C 2018
Résultat des moyennes des classements FIFA : Le groupe C est le plus serré, suivi par le groupe E.

Bien évidemment, les résultats sont à prendre pour ce qu’ils sont. Ces derniers sont basés sur le classement FIFA, qui lui-même, est souvent critiqué.

Voyons quelles sont les adversaires des Bleus lors de ce mondial.

L’Australie, un adversaire sérieux ?

L’équipe Australienne a eu un peu de mal à se qualifier, elle est passée via un match de barrage très disputé face à la Syrie, finalement remporté 2 buts à 1.

Difficile de tirer des conclusions de cette équipe de l’Australie. Elle possède un bilan mitigé, qui laisse à penser que les matchs sont souvent très disputés, avec de l’engagement physique, et peu de place pour un jeu léché.

Voici les résultats des dernières rencontres de l’Australie.

Matchs V N P Buts Pour Buts Contre Diff
8 3 3 2 9 10 -1

Les résultats restent mitigées avec pas mal de buts encaissés par l’équipe Australienne, et pas mal de matchs compliqués. Néanmoins, attention au piège Australien !

C’est une équipe qui impose souvent son rythme, qui étouffe les formations adverses en les obligeants à jouer un jeu haché, et souvent, à encaisser des buts contre le « cours du jeu ». Il ne faut donc pas sous-estimer cette équipe.

Il y a peut-être un joueur à surveiller plus que les autres. C’est l’infatigable Tim Cahill, l’attaquant Australien qui, pour la petite histoire, a inscrit le premier but de l’histoire de l’Australie en Coupe du Monde en 2006.

plus beaux but de la Coupe du Monde Tim Cahill
L’un des plus beaux buts de la Coupe du Monde 2014 : Tim Cahill ©FIFA

Depuis, le prolifique buteur Australien (au moins en sélection), a toujours marqué au moins 1 but par coupe du Monde. L’attaquant de 38 ans est donc très motivé à l’idée de rejoindre Miroslav Klose, et ainsi faire partie des rares joueurs ayant marqué au moins 1 but lors de 4 coupes du monde différentes.

L’éternel rival européen, le Danemark

Le Danemark et la France, c’est une histoire éternelle, et tous les fans de football la connaissent. En effet, les Danois ont souvent croisé la route de la France lors de compétitions importantes.

Coupe du Monde 1998, Euro 2000 et Coupe du Monde 2002, ce sont les trois fois où le Danemark a tenté de barrer la route de la France. Par ailleurs, la dernière défaite de la France face au Danemark date de… la coupe du Monde 2002 avec une défaite 2-0.

En effet, la France avait terminé dernière de son groupe avec 1 point, et le Danemark premier du groupe avec 7 points.

Alors quelle valeur a cette équipe Danoise aujourd’hui ?

Matchs V N P Buts Pour Buts Contre Diff
8 5 3 0 16 3 +13

Inutile d’être un grand spécialiste pour analyser les résultats des dernières rencontres disputés par les Danois. Ils vont entrer en Coupe du Monde avec une série de 8 matchs en restant invaincu, et une défense solide qui n’aura encaissée que 3 buts.

C’est simple, le bilan du Danemark est impressionnant, c’est une équipe qui joue un jeu solide, qui reste debout en jouant vers l’avant tout en ayant une charnière défensive physiquement imposante, et rassurante.

Le Danemark sera un adversaire sérieux, éreintant, et face auquel il ne faudra pas fléchir, mais plutôt marquer rapidement. La France sait le faire, et elle devra le faire ici.

Un joueur à surveiller ? Le milieu offensif de Tottenham de 26 ans Christian Eriksen. Ce dernier a enflammé les éliminatoires en inscrivant 11 buts pour le Danemark.

Christian Eriksen attendu dans le groupe de la mort pour la coupe du monde 2018
Christian Eriksen lors de son triplé face à l’Irlande

Belle performance, surtout lorsque l’on sait que seuls 2 joueurs l’ont surpassé durant ces qualifications, à savoir, le Polonais Robert Lewandowski, et le meilleur joueur du Monde, le Portugais Cristiano Ronaldo.

Le Pérou, peut-il être un danger ?

On ne va pas se le cacher très longtemps, le Pérou est la grande interrogation du groupe. Son classement FIFA est très impressionnant en étant positionné à la 11 éme place, juste devant le Danemark !

Cette équipe Péruvienne est la moins expérimentée en Coupe du Monde parmi les autres équipes du groupe C. En effet, sa dernière participation remonte à 1982 et son meilleur résultat remonte à 1978 en atteignant les quarts de finale de la compétition.

Voici les dernières rencontres disputées par l’équipe de Football Péruvienne afin d’en savoir plus.

Matchs V N P Buts Pour Buts Contre Diff
9 6 3 0 14 4 +10

Le bilan de l’équipe est excellent. Ils sont invaincus lors des 9 derniers matchs disputés, et ils se payent également le luxe d’avoir une défense solide, et une attaque prolifique.

Pour les plus sceptiques, lors de ses 9 dernières rencontres, l’équipe du Pérou a affronté la Croatie, l’Argentine, mais aussi la Colombie qui a tenu en échec l’équipe de France en s’imposant 3 buts à 2.

Les résultats ne sont donc pas galvaudés, et prouvent que cette équipe se bat lors de tous ses matchs. Il ne faudra surtout pas les sous-estimer, car ces derniers sont venus pour faire un résultat, et surtout, avec une équipe pleine de confiance.

Des mots même de l’entraîneur argentin de la Blanquirroja (le surnom de l’équipe Péruvienne), Ricardo Gareca, les forces de l’équipe reposent essentiellement sur un schéma tactique exploitant la vitesse et la percussion de ses trois jeunes ailiers, dont Renato Tapia évoluant au Feyenoord Rotterdam.

D’après l’entraîneur, ce genre de schéma fonctionne très bien contre des équipes qui ont « trop » confiance en leur défense. Nous découvrirons donc cette équipe bientôt.

Par ailleurs, une bonne nouvelle est arrivée pour l’équipe Péruvienne, moins pour ses adversaires… Paulo Guerrero, le buteur et capitaine Péruvien participera finalement à la Coupe du Monde 2018.

Farfán et Guererro 2 joueurs dans le groupe de la mort Pérou
Farfán et Guererro, 2 joueurs expérimentés pour cette équipe Peruvienne

Pour rappel, il avait été condamné au début du mois de mai 2018 à une suspension de 14 mois pour dopage… mais il vient d’obtenir une dérogation pour jouer la compétition internationale. Sa suspension reprendra effet dès la fin de la Coupe du Monde.

Alors, est-ce que la France a déjà affronté le Pérou ? Oui, une seule fois, et c’était la France de Michel Platini en 1982. Cette année-là, le Pérou s’était imposé au Parc des Princes par le plus petit des scores, 1 à 0.

Peut-on en conclure que la France est dans le « groupe de la mort » ?

A proprement parlé, lorsqu’on entend « groupe de la mort », on s’attend à trouver à l’intérieur de ce groupe les équipes habitués aux grandes compétitions internationales avec des joueurs prestigieux.

Non, le groupe C ne comporte pas l’Argentine, l’Allemagne, l’Espagne ou encore le Brésil. Le groupe de la France possède en son sein des équipes solides, avec un bilan très positif, et qui sont venu faire un résultat là où on ne les attend pas.

Matchs V N P B.P B.C Diff
9 6 2 1 18 7 +11
8 3 3 2 9 10 -1
8 5 3 0 16 3 +13
9 6 3 0 14 4 +10

Quand on regarde le passif mathématique des équipes, avec le classement FIFA par exemple, ou encore les résultats de leurs derniers matchs, nous sommes alors obligés de reconnaître leur qualité, et également d’accepter que peu de groupes de cette Coupe du Monde ont des équipes avec un niveau aussi rapproché.

Il suffit de regarder le tableau ci-dessus pour voir les forces en présence. Il ne faudra absolument pas perdre de points face à l’Australie qui semble être l’équipe la moins efficace du groupe.

Le groupe de la France n’est pas un groupe facile, ce qui semblait bête au début devient limpide désormais, le groupe C est le groupe de la mort, il sera passionnant.

L’avantage pour nous ? Des côtes intéressantes pour tenter de profiter de la ferveur nationale pour gagner nos paris !

Articles que vous pourriez apprécier

Gains maxi aux jeux de grattage

JetestevosJeux

700 000 euros remportés au casino d’Aix-en-Provence

JetestevosJeux

Miser dans l’e-sport : des paris bientôt possibles ?

JetestevosJeux

Leave a Comment

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Accept En savoir plus